6a010534b31ab6970c0112790cf9da28a4

Car ceci, je vous le dis, est notre 51ème échange.

51, comme les apôtres, comme les degrés dans le Ricard, comme le nombre d'étoiles sur le front d'un enfant malade.

51, c'est aussi et comme par hasard l'âge que j'avais quand nous nous sommes connus.

C'était le 51 du mois lasagnello (nommé ainsi car c'est un mois à couches) de l'année 1951. Encore un hasard? Je ne crois pas.

Mais depuis, tu es partie avec un président d'association sportive, et je suis triste.

Comme disait quelqu'un, ma vie n'est plus qu'un caniveau sâle où s'écoule une douloureuse et venimeuse tristesse.

J'ai envie, souvent, de te retrouver, de te faire un enfant, de le prénommer Urdrïch puis de l'entailler légèrement dans : les yeux, les tympans, le nombril, les bords des narines, la glotte, les orteils, les paupières bien entendu, et de le frotter par la suite très fort avec un mélange de verre pilé, de citron et de piment mexicain. Puis je te le montrerais et te rendrais responsable de sa douleur. Ce qui m'obligerait à te sortir l'intestin des fesses pour te fouetter avec puis te pendre à un arbre et attendre ta mort par remontée d'organes. Car je t'aurais aussi fait manger de l'élastose, ce qui aura rendu tes organes internes nettement plus souples et résistants. Pour finir, j'urinerais sur ton corps et le laisserais aux bons soins des termites que j'aurais libérées dans les alentours. Puis je lolerais.


Tout cela, Margaret de Canard, pour te dire que je t'aime.

6271_cute_cat

 

Et ensuite? Que dire de plus dans cette correspondance, avec un peu de crème fouettée sur le bout de la langue, comme pour l'y laisser fondre doucement?

Un passage érotisant?

Allez, pourquoi pas.

Suppose un pancake.

Et là, soudainement, de la sueur. Le rose te monte au front telle la chenille dans le pantalon du pêcheur imprudent.

D'ailleurs, personne ne pêche avec des chenilles aujourd'hui.


Le pancake se tord, se plie, n'en peux plus d'attendre que tu le libères, il veut simplement...

( une bite je veux une bite j'aimerais simplement une bite ou alors un parapluie je veux maintenant allez une bite ou UNE SORTE DE libération allez aidez moi aide aidez aidez une je veux une )

... un peu de confiture mais toi, tu le regardes au loin, et tu t'en vas.

Et voilà comment on en arrive à mélanger du citron et du piment.

N'oublie plus jamais ton fer à souder.

 

Alfred De Ronsard.