photo

 

Cher Damonide,

 

Il est temps de dire haut et fort. Haut et fort. Las est l'as. Seul dans son jeu, premier et dernier, il attend les dix coups de coeur pour pouvoir tréfler donzelle sur un platane inconscient. J'ai longuement soulevé sa jupe mais jamais je n'ai trouvé autant d'ennemis dans une fête villageoise.

Il est temps de revenir à des concepts plus narcoleptiques. Il est temps de dire au revoir aux anciens tests amants, aux ans passés par le passe "yeah", les yeux revolvers sur nos visages comme des gouttes de sueur irrégulières. J'observe ton sourire dans mon passé comme une hirondelle traverse le plafond de nos sentiments. Il est inutile de braconner 8 paquebots arméniens si toi-même n'est pas capable de t'entendre avec le capitaine du navire de tes sentiments brindillesques.

J'enclâve papa dans un tiroir interdit.

Mamie m'a mis au point.

Point trop n'en faut.

Faute de main.

Main tendu.

Du caca.

Cacao.

Oh !

Alors

Lorsque

Quenelle dure

Dureté de la pierre

Pierre qui roule n'amasse

Masse toc, masse tic, masse effect

Effect, affecte, infecte, deux insectes purs.



Voilà à peu près ce qui a été dit en réunion. Tu tacheras de m'appeler Monsieur Permenganate histoire de savoir si l'on doit livrer les plis de plissures aux chinois avant 15 heures demain, j'ai voulu écrire 14 heures mais mon doigt a ripé et j'ai changé le cours du monde.

Le monde court à sa perte. Ma bite s'enliesse de larmes de joies inédites.

T'es IN, Edith !

Suce mon nez Balthazar.

 

Ton doux ronron,

 

Thierry 2GO