zardoz_1973_01_g

 

Mon cher Connery,

 

Ce sacerdos ne peut plus tenir. Certes, ça sert d'os, ce sourd murmure aux fruits inconnus, mais, jusqu'à quand ? Sérieusement, jusqu'à quand ? Mes doigts tappotent le clavier avec l'agilité de Gille T. T'es fou quand tu dis que des liaisons niaises naquirent en Bulgarie. Nous partagerons alors nos multiples histoires communes, un peu comme celle du fou qui pris peur, ou celle de l'arboriste va-nu-pied qui portait des chaussettes de l'infini. Si seulmeent nous avions pu prendre le camion jusqu'à Nice. Là, nous aurions croisé douze siamois s'aimant d'une science profane. Et là, seulement là, nous aurions donné nos chaussettes sur les tire larigots d'un lointain futur aux accents de provence, fumé par huit fois (et non douze, comme le printemps Jennifer, mais laisse la génisse faire) par des pompiers de Pimpant.

Allez. Faisons la paix veux-tu ? Fais un choix. Affaiblis un faisan sans le traiter de colporteur communiste contagieux. D'ailleurs, ça n'existe pas, et même si la pluie recouvre le visage de mon art, jamais ma maison ne sera moins douillet cocon dièse dièse.

 

AHAHAHAH.

 

Tu vois, je ris. Je ris car, entre autre, tu n'as jamais su m'aborder avec un sabre. Ce jus et ce pus qui coulaient de ton coeur n'étaient que le reflet vermicelle d'une inconstance que je te connais bien là fils de boîte de nuit ta mère qui défonce Brigitte Fontaine sur du fiat Plutôt jamais que mourir t'as vu ahahaha gerboise fraise sans retour possible. Lit. Lisons.

Arabesque dentaire.

 

FRUIT INTERDIT.

 

Fruit possible.

 

FRUIT INTERDIT.

 

Fruit qui se cache.

Semi-Fruit

Fruit de fruit.

Je révèle au grand jour ton nom, en plusieurs pays spontanés.

Je règle la souris sur deux ou trois.

Je déploie un pays aux diamants farfelus.

J'envoie.

Je suis.

Je pète.

 


Quel formidable élan que cet animal à bois. Quel formidable chien que ce coursier intrépide. Je me regarde chaque jour avec le faible espoir de pouvoir réussir un marathon sans tomber dans la facilité. La facilité, cette lente aigreur qui nous poursuit comme une brebis infinie au long parfum des beaux jours. Bonjour. Beau jour. Beau cul belle tente. Belle tante, ton cul pétant n'est pas sans me rappeler les sombres heures. Les sombres heures de quoi ? Mais de ton prolapsus génital, mon tendre enfant. Toi qui chiait ton colon sans outre mesure.

 

Allez, je te laisse, on m'épelle la lettre F au bout du couloir.