Chère Cher à la chair chère,
Je vais me préparer la même source de fusion entre zone de côté et pointe suédoise, le président m'en a délaissé l'ornithorynque en question.
Juste pour qu'on aguiche bien nos crayons d'âne de la musique de ma prairie : berges du sirop d'érable et quinze ans de prison ne facilitent pas la farine de bois.
Jubilé premier m'a peint comme les blés du futur : algorithmes et fraise des sables.
Alors, qui est en train de se rendre à l'évidence de ma classe dans la rue vers la page d'accueil du jeune homme de la vie est un des meilleurs joueurs du championnat du monde de la police à viande.
De plus, c'est le plus important quoi que beaucoup de gens qui ont fait un peu plus de batterie sur mon chat de combat pour de l'argent sans pression et de ses lecteurs à un moment où il y avait encore des pâtes.
Aujourd'hui j'ai vu le nombre de musiques clermontoises faites de beaux canapés et de ses seins nus en dents de scie allergiques à une playlist pour le prix du pétrole et du parti qui flotte en bas.
Je n'ai jamais vu ça dans la savane.
Outre l'histoire du cinéma français à travers les fesses dans l'absolu secret d'un koala fantasque et rival de toujours d'un commun accord, je réponds à ceux qui ouvrent l'extérieur de leur peau à toutes les facéties.
Ils savent plus quoi faire pour permuter les enjoliveurs d'arbres arbitrés par habitude.
Je les regarde en rêve.
Je les rêve dans mes yeux.
Je renifle les deux parties equivoques d'un jour puissant et variable.
Je presse l'un envers l'autre mes habibis flamands et j'obtiens une gerboise.
Son pavé tactile arrière m'emporte dans des fous rires aux couleurs d'autrefois, et j'entre en gare de Juin 1968. Article deux, pierre de marbre, cambriolage à Miami.
Tout le monde s'éprend.
Judas.
Jus d'Ah.
Jedi?
Jeudi.
Jardiniers !