13 janvier 2010

Ma journée de dimanche

Chère maman, Aujourd'hui, je vais te raconter la journée du dimanche 14 mars 2007, dimanche dernier quoi.Elle n'a en soi rien d'exceptionnel, mais je pense et je crois que la banalité d'une journée morose est une bonne façon de mettre en valeur le côté exceptionnel de certains autres jours, propres aux fastes et aux ripailles diverses. Tout d'abord, je me suis levé. Jusque là, tout va bien, écrirais-tu si on ne t'avait coupé les deux mains et la langue la semaine dernière, à cause de tes croyances orthodoxes.Sauf que je me suis levé... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2009

Vercingétorix n'a pas beaucoup frémi aujourd'hui

Ah... Il s'en est fallu de peu pour que nous ne puissions êtres fait de la même stèle, Jacobin. Ecoute-moi Jacobin, et regarde moi dans le yeux quand je t'adresse une lettre. Que veut dire ceci ? Ceci, celà, tout ceci n'est-il pas vain ? Tout ceux-ci ne sont-ils pas vingt ? Toute saucisse n'est-elle pas du vin ? Tousse, ô six, tu es six fois plus qu'un ? Touche ma scie elle en pleurera des seins. Parlons un peu de toi veux-tu ? Comment vas ta maison, sans toi, elle est si froide. L'heure coule des larmes de plombs sur le sol... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2009

Lettre à France

Ma très chère amie, Et avant toute chose, bonsoir.Tu sais bien comme je peux être pragmatique, parfois.Si tu avais encore l'usage de tes jambes, tu bondirais sans doute, mais depuis l'accident de hache-viande de l'été dernier...Tu n'avais pourtant que 11 ans.Oublions nos vieilles querelles d'antan, et soyons comme vanille et cannelle sur le gâteau de l'amitié.Il n'y a pas de gâteau assez sucré pour exprimer ce que je ressens pour toi.N'ignorons plus les vapeurs sulfureuses qui nous poussent l'une vers l'autre, il n'y a pas de... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 18:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 décembre 2009

Lettre pour maman

Cher Papa, Depuis quelques temps, tout s'embrouille dans ma tête. Le futur, le passé, la banque. Je ne sais plus trop de quoi demain sera fait. A moins que demain ne soit hier, ou inversement. Je ne sais pas, je ne sais plus. Il s'est passé de drôle de choses aujourd'hui. Aujourd'hui encore, devrais-je préciser, car chaque jour est un éternel recommencement, en plus bleu, en plus tricot. Un tricot bleu. Bleu comme le ciel. Un tricot céleste. Un tricot qui ne connaîtrait pas la faim. Un tricot tellement plus beau. Tu vois ? A... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 13:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 décembre 2009

Confidences

Chers NiWard et CaliKen,Je vous écris en ce 27 brumaire 2035 depuis le futur. Je suis Georges Michael Jackson, le clone gay de Michael Jackson réalisé à base de l'empreinte génétique de ce dernier et du slip de Goerges Michael.Dans mon futur, on lit toujours votre blog, qui est devenu n°1 de la blogosphère internationale depuis que NiWard fait des mises à jour plus régulières. D'ailleurs, depuis les évènements qui amenèrent votre groupe, Petit Calin, à la célébrité, NiWard possède 6 femmes et deux services à dessert en porcelaine de... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2009

Oui

Cher Niward, Il faut bien que tu fasses attention à toi. Bien attention à toi. Tu t'engages souvent dans des relations suivies un peu trop courtes et bien souvent tu regrettes des choses et ensuite tu pleures. Déjà, en 1616, tu as eu ce problème avec ce moine francisquin, ce qui t'as valu une mauvaise note en jouabilité dans Joypad. Puis, en 1818, lors de la bataille des gerboises tendres, tu as eu ce coup de coeur pour le Général Fridrebidre, et la Pologne nous a envahi pour 5 ans. Tu ne dois pas laisser tes sentiments... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2009

Oui

Cher CaliKen,Comment vas-tu? Moi ça va.Hier j'ai reçu une lettre de mon banquier, je crois qu'il me fait des avances, je ne sais pas très bien comment réagir.C'est vrai que mon découvert est aussi profond qu'une prostituée péruvienne ( les meilleures, si tu veux mon avis ), mais de là à me proposer des choses pour le boucher, je pense qu'il y a matière à s'inquiéter.Travailles-tu toujours sur ton prochain livre?Je sais que tu t'es beaucoup investi dans ce reportage sur les petits revendeurs à la sauvette de cartes postales avec des... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2009

Pour Michel Tartecreuse

Mon amour, La nuit passionnée que nous avons eu vaut bien toutes les bourses du monde. Et pourtant, dieu sait que j'ai été voir ailleurs, lors des longues soirées d'hiver, lorsque je traînais dans les rue de Rio de Janeiro, à la recherche d'un Brésilien me donnant l'amour que papa ne m'avait pas donné. Tous ces fruits. Je n'aurais jamais cru cela possible. Car il faut bien que je tutoie. Tous ces fruits m'ont donné l'envie de créer de multiples terrains de courges que nous pourrions élever ensemble. Oui. Tu es plus que mon... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2009

Debriefing et suite

Cher Monsieur Petitmoine, Je vous confirme par la présente les engagements pris hier soir lors de notre entretien au restaurant des 4 saisons. Les divers points abordés, avec souplesse et témérité, ont trouvé chez moi un écho favorable : nous pouvons donc dès à présent lancer les grandes manoeuvres, et définir ensemble la marche à suivre pour faire fructifier notre collaboration dans les meilleurs délais. A cette fin, vous me trouverez à l'hotel Pivoine, sortie 12, direction Les Fontaines, vers 21h, chambre 58, pour une... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2009

A l'intention de Monsieur Tartecreuse

Cher Monsieur, Comme convenu avec votre secrétariat, je me permets de vous confirmer notre rendez-vous de ce soir. Je vous prie de trouver, ci-joint, les papiers manquants à mon dossier. Je vous remercie de votre présence, nous allons pouvoir enfin faire le point sur ce placement boursier qui posait problème et sur les frais d'agio qui m'étaient attribués. Je vous dis donc à ce soir, au restaurant des 4 saisons, Cordialement, Jean-Luc Petitmoine
Posté par CaliKen à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]