22 juillet 2011

Liste électorale

- Un coton tige bleu-blanc-belge - Une manucure de colombe - Deux poireaux - Un sceau - Quatre voitures circonflexes - L'indépendance du Brésil - Des chips, des chippos, des hippos, des hippies, de la charpie - S'il y en a, n'oublies pas de prendre 350L d'huile de noix. - Une pute volubile mais sourde - 5 à 6 kilos de billes de jambon périmé - Un chien doux mais abrasif ( type pedrito ) - L'une ou l'autre conviction religieuse sauf le gouda - 25 litres de beurre de cacao - Touiller fortement, verser dans un verre à... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juillet 2011

Noix

  Noix. Noix. Noix. Noix noix noix. Noie-toi dans ton corsage bébé, à chaque mouvement que tu fais bébé, écoute le rythme lourd à base de sample de Muriel Robin bébé, vas-y bébé, sois souple bébé, recule pas bébé, hun hun hun. J'te fais la bouche aux fines herbes bébé, le trou à beurre façon marmite finlandaise bébé, le quart d'heure bulgare sur la piste de danse bébé, j'te frole les aducteurs et tu repenses au facteur, hun hun hun Tu lapines comme une pute aux Séchelles bébé, t'as peur de manquer de sucre et de miel bébé,... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2011

Huile d'amande douce

Chère Cher, Pas plus tard qu'hier. Une main au sol, une jambe en l'air. Et pompe, pompe, pompe, nouvelle couleur, nouba dans ta soeur. Correspondance? Mais changements soudains. Crème fouettée? Je dis oui. Si Dali immitait Picasso, ce n'était pas par sentimentalisme. Souvenez-vous du musée avec cette énorme statue dans une voiture. Or, Alberto Picasso EST une voiture. Les limaces et les légumes. Hop, nouvelle couleur encore, polka dans ton corps, miettes de castor. C'est une poupée, qui dit non, non, non non non, NON.... [Lire la suite]
Posté par NiWard à 01:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juillet 2011

Patatrac en Laponie

Nous étions deux. Deux dans l'espace, deux dans la cuisine. Et nous faisions des pulls.   Mais non, ahahahah. Tu me fais rire, Didier Nègre. Je parle de Pull. Comme des pulls en laine.   VOILA QUI EST MIEUX ON SE COMPREND HEIN HEIN HEIN ?   Donc, nous étions trois, il faisait froid, j'avais faim, nous étions feu, tu t'étais éteins, mille nuit en avance sur girouette glacée à base de papillon nuptial qui jamais ne se tait et on ne sait pas trop par quel bout de ficelle prendre Mamie Jacob tout en sachant que... [Lire la suite]
Posté par CaliKen à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]